VIDEO. Nicolas Sarkozy "consterné" par les propos de Manuel Valls sur "l'apartheid" en France

Le président de l'UMP s'est exprimé sur le plateau de France 2, mercredi 21 janvier.

FRANCE 2

Nicolas Sarkozy, président de l'UMP, s'est dit "consterné" par l'utilisation par Manuel Valls du terme "apartheid" pour décrire la situation dans certains quartiers, mercredi 21 janvier, sur France 2. "L'apartheid, c'est la loi honteuse qui, entre 1948 et 1994, a fait régner une inégalité entre les Noirs et les Blancs en Afrique du Sud", a rappelé l'ancien chef de l'État.

"Comparer la République française à l'apartheid, c'est une faute, a-t-il accusé. Je suis consterné qu'on puisse l'assimiler à la République française, qui garantit des soins gratuits et l'école gratuite. Nous avons fait un effort considérable d'investissement dans les banlieues pour permetttre une vie meilleure aux habitants de ces quartiers." 

Manuel Valls interpellé à l'Assemblée 

Le Premier ministre avait évoqué, mardi 20 janvier, un "apartheid territorial, social, ethnique" qui se serait "imposé" en France. Il avait déjà employé ce terme en 2005, dans un livre d'entretiens avec la journaliste Virginie Malabard La Laïcité en face. Interpellé mercredi sur ce sujet à l'Assemblée nationale par Laurent Wauquiez, lors des questions au gouvernement, Manuel Valls a maintenu ses propos. Il a martelé : "Je ne peux pas accepter, comme vous, qu'il y ait ces processus qui font qu'on entasse, et j'utilise ce mot, les mêmes populations, avec les mêmes origines et aujourd'hui avec les mêmes religions. Ça n'est pas ça, la France."
 
Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy au siège de l\'UMP, à Paris, le 17 janvier 2015.
Nicolas Sarkozy au siège de l'UMP, à Paris, le 17 janvier 2015. (LIONEL BONAVENTURE / AFP)