VIDEO. Les 4 vérités : Hervé Morin, candidat à la présidence de l'UDI

Dans les 4 Vérités, ce lundi 27 octobre, Roland Sicard reçoit Hervé Morin, candidat à la présidence de l'UDI.

France 2

La campagne pour la présidence de l'UDI se poursuit. Au terme du premier tour, le député Hervé Morin est arrivé deuxième, derrière Jean-Christophe Lagarde. Les deux candidats s’affronteront lors du second tour, le 7 novembre prochain.

Plus connu que son rival, Hervé Morin n'est pourtant pas arrivé en tête, lors du premier scrutin. Pour l'ancien ministre de la Défense, il y a plusieurs raisons à cet échec. "Vous avez d'un côté, une élection où vous avez eu 56% de votants. Plus de 40% des adhérents de l'UDI n'ont pas voté", affirme-t-il, face au journaliste de France 2.

Lagarde fait "40% de son résultat sur un seul département"

En outre, "Jean-Christophe Lagarde a su mobiliser dans son département. En Seine-Saint-Denis, il a plus de 3 000 adhérents". Le député centriste dresse alors le constat suivant : "Sur les 5800 voix qu'a obtenues mon concurrent, il en fait 2200 en Seine-Saint-Denis, donc ça veut dire qu'il fait 40% de son résultat sur un seul département".

Alors que la campagne interne doit durer jusqu'au 7 novembre, le candidat pense déjà aux futures élections présidentielles. "J'ai la conviction que le paysage politique va se redessiner en profondeur au moment des élections présidentielles de 2017. Les centristes seront la convergence de tout ça."  Hervé Morin veut ainsi offrir "une alternative à l'UMP et au PS, au match retour de 2012".

Le député centriste Hervé Morin, le 14 septembre 2013 à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), lors de l\'université d\'été de l\'UDI.
Le député centriste Hervé Morin, le 14 septembre 2013 à Chasseneuil-du-Poitou (Vienne), lors de l'université d'été de l'UDI. (ALAIN JOCARD / AFP)