VIDEO. Copé accuse Hollande d'"ouvrir la boîte de Pandore"

Quelques heures avant son entrevue avec le chef de l'Etat à l'Elysée lundi, le secrétaire général de l'UMP dénonce la réforme des retraites et la création de 60 000 postes de fonctionnaires.

Francetv info

Jean-François Copé a prévu de dire son inquiétude à François Hollande lundi 4 juin après-midi. Le secrétaire général de l'UMP doit être reçu à 15 heures par le chef de l'Etat, qui s'entretient avec les dirigeants des partis avant le G20 et le sommet de Rio.

Quelques heures avant cette entrevue, le patron de l'UMP a déclaré sur France Inter : "Je dirai combien je souhaite ardemment que la France n’ait pas une politique économique en contradiction" avec celle des autres pays européens.

Jean-François Copé accuse François Hollande et le gouvernement d'"ouvrir la boîte de Pandore" avec sa prochaine réforme des retraites et son projet de création de 60 000 postes de fonctionnaires. "Pas plus hier qu’aujourd’hui nous n’avons les moyens de payer" le programme du président socialiste, estime le maire de Meaux qui se dit également "très préoccupé de l’avenir du lien entre la France et l’Allemagne".

Le secrétaire général de l\'UMP, Jean-François Copé, le 4 juin 2012 au micro de France Inter.
Le secrétaire général de l'UMP, Jean-François Copé, le 4 juin 2012 au micro de France Inter. (FTVI / FRANCE INTER)