VIDEO. Congrès du PS : Ayrault "assume" et "revendique" sous les applaudissements

Jean-Marc Ayrault a fait un discours attendu devant les militants du PS réunis en congrès à Toulouse. Il a assuré qu'il "assumait" et "revendiquait" sa méthode, celle du dialogue social et de la "mobilisation". 

France Télévisions

CONGRES DU PS - Jean-Marc Ayrault a fait un discours attendu devant les militants du PS réunis en congrès à Toulouse (Haute-Garonne) samedi 27 octobre. Il a assuré qu'il "assumait" et "revendiquait" sa méthode, celle du dialogue social et de la "mobilisation". 

"Je revendique ma méthode. C'est celle de la mobilisation de toutes les forces du pays (...), de la fédération de toutes les énergies, de l'adhésion des Français à des solutions durables qui permettent d'ancrer le changement dans la durée", a déclaré Jean-Marc Ayrault à la tribune."Et je revendique le choix de la négociation, au risque d'être parfois critiqué sur le rythme des réformes", a-t-il ajouté. "J'assume qu'il ait fallu plusieurs mois pour parvenir à un accord historique sur les dépassements d'honoraires! C'est cette méthode qui a réussi et qui a a gagné", a-t-il poursuivi, sous les applaudissements des militants.

Le premier ministre a également fustigé "l'aveu accablant" de François Fillon sur le report du plan social chez PSA, après la présidentielle. '"Quel aveu accablant ! Quel cynisme ! Quel mépris du peuple ! Quel mépris du monde du travail !"

Jean-Marc Ayrault a assuré qu\'il \"assumait\" et \"revendiquait\" sa méthode, celle du dialogue social et de la \"mobilisation\", devant les militants du PS réunis en congrès à Toulouse samedi 27 octobre 2012.
Jean-Marc Ayrault a assuré qu'il "assumait" et "revendiquait" sa méthode, celle du dialogue social et de la "mobilisation", devant les militants du PS réunis en congrès à Toulouse samedi 27 octobre 2012. (REMY GABALDA / AFP)