13h15, France 2

VIDEO. 13h15. Arnaud Montebourg : "S'il y a des responsabilités à prendre, je les prendrai"

Arnaud Montebourg, 53 ans, ancien ministre du Redressement productif, puis de l'Economie, évoque son avenir à un an de la présidentielle de 2017. Extrait de l'entretien exclusif accordé à Laurent Delahousse dans le cadre du magazine "13h15 le dimanche" du 8 mai.

FRANCE 2

Extrait de l'entretien exclusif accordé par Arnaud Montebourg au magazine "13h15 le dimanche" du 8 mai, à un an de la présidentielle de 2017.

Laurent Delahousse : "Il y aura une primaire à droite, avec Nicolas Sarkozy et Alain Juppé qui émergent… A gauche, François Hollande n'est pas candidat, mais il devrait l'être… Marine Le Pen est candidate… Jean-Luc Mélenchon est candidat... On a l'impression de repartir cinq ans en arrière et vous expliquez que c'est ce que les Français ne veulent pas, apparemment… Qui va incarner cette idée, que vous évoquez, de réunir, rassembler ? Quelqu'un peut-il émerger en douze mois ?"

"Je ne sais pas. Je ne peux pas vous répondre, mais je crois que c'est nécessaire, on a en besoin, répond l'ancien ministre du Redressement productif (2012-2014), puis de l'Economie (avril-août 2014). Le pays attend et nous en avons besoin. Une chose est sûre […] dans une période où le pays s'interroge : où allons-nous ? Où emmène-t-on la France ? Quel est son projet ? Que fait-on dans les cinq, dix prochaines années ? S'il y a des responsabilités à prendre, je les prendrai."

"Une décision qui demande réflexion et travail"

"Cela veut-il dire que l'entrepreneur Arnaud Montebourg, qui reste engagé, peut avoir vocation à intervenir dans ce débat ?" relance Laurent Delahousse. "Je crois que j'ai été clair, mais c'est une décision difficile à prendre, qui ne se prend pas un an avant une telle échéance. Elle demande réflexion et travail. Je n'en suis pas là."

"Serez-vous oui ou non candidat ? Pour le moment, c'est ni oui ni non…", estime alors Laurent Delahousse. "C'est vous qui le dites", répond Arnaud Montebourg, une semaine avant sa traditionnelle ascension du mont Beuvray dans le Morvan, le lundi de Pentecôte. "Et votre réponse à vous ?" insiste le présentateur du "13h15"(FacebookTwitter#13h15: "Nous n'en sommes pas là. Le moment n'est pas venu."

L\'ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg dans l\'émission \"13h15\", le 8 mai 2016 sur France 2.
L'ancien ministre socialiste Arnaud Montebourg dans l'émission "13h15", le 8 mai 2016 sur France 2. ( CAPTURE ECRAN / 13H15 / FRANCE 2)