VIDEO. Partis politiques : pourquoi changer de nom ?

UMP, PS, FN, tous ces partis ont évoqué un possible un changement dans les semaines ou les mois à venir. Le changement de nom, quel intérêt pour un parti politique ? Décryptage par France 3.

France 3

Le PS, le FN ou l'UMP porteront-ils un autre nom pour la présidentielle de 2017 ? Selon Marine Le Pen, la question mérite d'être posée aux militants, pour son père c'est un non-sens : "Ce n'est pas facile d'implanter un nom, surtout quand on est dans l'opposition !", estime Jean-Marie Le Pen. À gauche, c'est le terme de socialiste qui pose problème à Manuel Valls. Interrogé sur le sujet par l'hebdomadaire l'Obs, il répond : "Pourquoi Pas ? Mais ce changement ne peut-être que l'aboutissement d'un processus".

Donner une nouvelle image au parti

Le PS, fondé en 1969, est lui-même l'héritier de la SFIO. Quant à l'UMP, il a eu pas moins de 4 autres noms. "Quand vous avez un changement de marque du produit politique, ça accompagne, un mouvement général de modification, soit du contenu, soit de la stratégie, soit de la tactique, soit des trois, soit pour étouffer un scandale financier", explique le politologue Thomas Guénolé.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un pupitre installé au siège de l\'UMP, à Paris, à l\'occasion de l\'élection du président du parti, le 29 novembre 2014.
Un pupitre installé au siège de l'UMP, à Paris, à l'occasion de l'élection du président du parti, le 29 novembre 2014. (MIGUEL MEDINA / AFP)