Verdun : François Mitterrand et Helmut Kohl main dans la main pour l'Histoire

Alors qu'Angela Merkel et François Hollande s'apprêtent à célébrer le centenaire de la bataille de Verdun, dimanche 29 mai, retour sur un moment qui a fait l'Histoire et scellé la réconciliation franco-allemande.

FRANCE 2

L'image du chancelier allemand Helmut Kohl et de François Mitterrand main dans la main le 22 septembre 1984 à Verdun (Meuse) figure dans tous les livres d'histoire. Ce geste historique avait-il été prévu par le protocole ? Sous une pluie glaciale, les deux hommes arpentent les allées d'un cimetière où reposent près de 16 000 soldats français. En fin de journée, après 4h de cérémonie, ils pénètrent dans l'ossuaire de Douaumont où le chancelier allume un cierge dans la chapelle.

"Ils n'ont pas pu convenir de quoi que ce soit"

Face à l'ossuaire, alors que la Marseillaise retentit, Helmut Kohl et François Mitterrand se prennent la main. D'après Daniel Groscolas, en charge du protocole ce jour-là, "ils n'ont pas pu convenir de quoi que ce soit", puisque l'interprète n'était pas présent à ce moment précis. Pour François Mitterrand, ce geste constitue la réparation d'une injustice. En effet, quelques mois plus tôt, l'Allemagne était exclue de la cérémonie du 40e anniversaire du débarquement sur les plages de Normandie. Cette poignée de main acte la phase de la paix entre les deux pays.

Le JT
Les autres sujets du JT