Vaucluse : une mairie FN vote la fin de la gratuité de la cantine

Au Pontet dans le Vaucluse, la majorité du nouveau maire FN Joris Hébrard a décidé de supprimer la gratuité totale de la cantine scolaire pour les enfants des familles les plus démunies.

(Les économies ainsi réalisées devraient être de 30.000 euros selon le maire © Maxppp)

La prise en charge totale du prix de la cantine pour les enfants des familles les plus démunies, par la commune du Pontet, dans le Vaucluse, existait depuis 30 ans. Mais la majorité du nouveau maire FN Joris Hébrard a décidé de la supprimer, une décision entérinée mercredi soir en conseil municipal. La municipalité continuera de financer le demi-tarif sur justificatif mais pas plus. Près d'une centaine de familles sont concernées.

Des économies, mais aussi pour "responsabiliser les parents"

La maire FN Joris Hébrard s'en explique : il souhaite économiser 30.000 euros sur un budget communal de pres de 50 millions. "C'est l'histoire des petits cours d'eau qui font les grandes rivières, on essaye de chercher les économies partout où on peut en faire ", dit-il. Pour le maire FN, il s'agit aussi d'une question de principe : "Il faut en même temps responsabiliser les parents d'élèves en leur montrant que tout n'est pas gratuit ".

"Ca m'étonnerait qu'il y ait des gens qui ne puissent pas payer, 1,57 euro par jour, même si ils sont démunis ça veut dire qu'ils ont des allocations ou des aides... ", ajoute le maire

Les explications du maire FN du Pontet, Joris Hebrard
--'--
--'--

Une mesure "anti-sociale"

Pour le leader de l'opposition dans la commune, l'UMP Claude Toutain, Joris Hébrad a choisi un levier scandaleux pour faire des économies. "C'est une mesure anti-sociale, on touche les familles les plus défavorisées, mono-parentales, les gens au RSA ou en fin de droits ", juge-t-il, "alors qu'avec l'augmentation que s'est octroyée le maire, de 44% par mois, soit 1.000 euros, ça permettrait de financer 500 repas par mois ". "Il faut bien se dire que c'est notre devoir quand on est plus aisé de venir en aide aux personnes en difficulté. Donc je trouve que c'est absolument scandaleux ", poursuit-il.

L'opposition du Pontet souligne aussi que dans les familles les plus démunies, le repas de la cantine est parfois le seul repas équilibré des enfants dans la journée. 

"Scandaleux" pour l'opposant de l'UMP Claude Toutain
--'--
--'--

Mercredi soir, plusieurs associations -UEJF, Le Pontet Autrement, Comité de vigilance citoyen du Pontet, le Forum Républicain, comité d'action de Fréjus contre la municipalité Front National et SOS Racisme- ont également dénoncé une "une  mesure anti-sociale, visant à défavoriser les personnes les plus faibles ".