Cet article date de plus de cinq ans.

Valéry Giscard d'Estaing : un ex-président de 90 ans très sollicité

Loin d'être désœuvré, l'ancien chef de l'Etat qui fête ce mardi ses 90 ans, est sollicité par les membres de la classe politique du moment, toutes générations confondues.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Voyages, visites, médias, Valéry Gisard d'Estaing n'est pas vraiment à la retraite © MaxPPP)

Valéry Giscard d'Estaing, est né à Coblence en Allemagne le 2 février 1926. Et 35 ans après son célèbre "au-revoir" depuis l'Elysée, l'ancien président de la République ne semble pas s'ennuyer. Il reste actif et de nombreuses personnalités politiques du moment consultent "le vieux sage".

Très sollicité par les médias

Son agenda ressemble plus à celui d'un ministre que d'un retraité nonagénaire. Valéry Giscard d'Estaing voyage beaucoup, l'Allemagne où il est né, la Russie, la Chine, les Etats-Unis où il multiplie les conférences. Et l’ancien chef de l'Etat se rendra prochainement à la prestigieuse "London School of Economics" (LSE). 

Valéry Giscard d'Estaing est très sollicité par les médias étrangers, mais il décline les demandes d'entretien. Il a toutefois accepté la proposition du prochain Figaro Magazine pour une conversation avec Natacha Polony ainsi que la sollicitation de l’hebdomadaire Le Point pour une chronique avant 2017, intitulée "Le journal d'une élection à venir". Le magazine sort le jeudi et c'est d'ailleurs la grosse journée à Paris de Valéry Giscard d’Estaing puisque qu’il se rend au Conseil Constitutionnel le matin et à l’Académie française l'après-midi.

Des visites en série

Valéry Giscard d'Estaing reçoit beaucoup aussi comme le confie son fils, le maire de Chamalières (Puy-de-Dôme). Selon Louis Giscard d'Estaing, son père "rencontre beaucoup de ceux qui par exemple se préparent à jouer un rôle dans le cadre de la primaire de la droite et du centre" . L'élu auvergnat précise que "des personnalités de l’actuelle majorité, dans certains cas, sont heureuses de pouvoir avoir l’avis d’un ancien président de la République" .

Parmi les visiteurs de l'ancien président : Nicolas Sarkozy, qui consultait son lointain prédécesseur deux fois par an quand il était à l'Elysée, Jean-Louis Borloo ou encore Alain Juppé. Valéry Giscard d’Estaing est très demandé par les grands fauves comme les jeunes loups : Bruno Le Maire l'a rencontré deux fois, Laurent Wauquiez aimerait le voir, tout comme, et c'est plus surprenant, le ministre de l'Economie Emmanuel Macron.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.