Cet article date de plus de dix ans.

Un deuxième tour sur les terres du FN

2ème tour de la présidentielle et chacun essaie de "draguer" les électeurs de Le Pen avec cette impression qu'il n'y pas deux candidats en lice mais trois. Sarkozy refuse de diaboliser ces électeurs . Hollande reproche à Sarkozy de "flatter" le FN.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La revue de presse matinale des radios (FTV)

2ème tour de la présidentielle et chacun essaie de "draguer" les électeurs de Le Pen avec cette impression qu'il n'y pas deux candidats en lice mais trois. Sarkozy refuse de diaboliser ces électeurs . Hollande reproche à Sarkozy de "flatter" le FN.

Marine le Pen, gràce à sa 3ème place, lors du 1er tour de la présidentielle s'est bel et bien invitée pour le second. Qui sont les électeurs frontistes? Comment les récupérer? Ce matin, l'impression d' avoir 3 candidats en lice pour le 2ème tour planait sur toutes les radios.

Nicolas Sarkozy , sur France Info, assure qu'il n'y aura pas "d'accord" avec le FN mais refuse de diaboliser les électeurs frontistes.

François Hollande , invité des "4V" sur France 2 critique le président sortant même si "Nicolas Sasrkozy veut parler aux électeurs (...) de là à flatter les dirigeants de l'extrême droite, c'est trop"

Sur Europe 1, François Baroin dénonce "le terrorisme intellectuel ", dont fait preuve, selon lui, la "presse de gauche" vis -à-vis des appels de Nicolas Sarkozy aux électeurs du FN. "Il n'y aura jamais d'alliance avec le FN" assure-t-il.

Ségolène Royal, sur France Inter affirme que les électeurs de Marine Le Pen ont montré leur désarroi et que écouter les peurs et l'insécurité dont souffrent les Français, ce n'est pas une chasse aux voix du FN.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.