Hervé Mariton prié d'annuler un meeting à Tours pour laisser la place à Nicolas Sarkozy

L'ancien président a prévu de se rendre à Tours le 15 octobre. Or, le lendemain, un meeting d'Hervé Mariton était déjà programmé.

Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton, le 4 septembre 2014, à Paris.
Le député UMP de la Drôme Hervé Mariton, le 4 septembre 2014, à Paris. (THOMAS SAMSON / AFP)

Hervé Mariton avait pourtant préparé les choses en avance. Le député de la Drôme, candidat à la présidence de l'UMP, avait prévu de tenir un meeting à Tours le 16 octobre. Mais voilà : Nicolas Sarkozy a prévu de se déplacer dans la même ville la veille.

"Ce n'est pas convenable"

Un calendrier qui ne plaît visiblement pas au camp sarkozyste : le président de la fédération UMP d'Indre-et-Loire, Philippe Briand (qui n'est autre que le trésorier de la campagne 2012 de Nicolas Sarkozy), a fait savoir à Hervé Mariton qu'il devait modifier la date de sa venue à Tours, révèle le JDD jeudi 25 septembre.

"Ce n'est pas convenable. Soit c'est par volonté politique, soit c'est un manque de courtoisie", réagit Hervé Mariton, interrogé par Le Figaro. "C'est plutôt à Nicolas Sarkozy de décaler sa date. Moi, je n'ai aucun problème avec le fait qu'il soit à Tours la veille de mon meeting." Sur le ton de la blague, le député propose de tenir meeting commun avec Nicolas Sarkozy. "Si c'est pour des raisons logistiques que je ne peux pas assurer mon meeting le 16, alors on peut mutualiser !"