Présidentielle : les primaires moquées par la toile

Les réseaux sociaux s'amusent ce lundi 20 juin de la multiplication des déclarations de candidatures pour les primaires, tant à droite qu'à gauche.

France 3

Michèle Alliot-Marie rejoint les candidats à la primaire de droite et il commence à y avoir foule. L'ancienne ministre de la Défense et ancienne présidente du RPR se lance dans la course à l'Élysée. Cela fait donc "14 postulants à droite. Allez, encore un petit effort !", ironisent certains. MAM sauterait même la case primaire pour se lancer vers 2017 car elle n'aura pas les parrainages requis par le règlement des Républicains. D'autres se demandent : "Ont-ils compris qu'à la fin, il n'en restera qu'un ?"

Déjà deux candidats à gauche

Primaire, c'est un peu le mot à la mode chez les politiques. Ce lundi, il a été posté plus de 12 000 fois. La gauche aura également sa primaire. Et les candidats commencent à se déclarer. La première candidate du PS, c'est Marie-Noëlle Lienemann, une frondeuse historique candidate comme Gérard Filoche. "Ou comment foncer tête baissée dans le mur de l'éparpillement". Une  primaire à gauche qui en laissent certains sceptiques.

Le JT
Les autres sujets du JT