Nadine Morano sur les migrants qui fuient leur pays : "Heureusement qu'on n'a pas fait pareil en 39-45 !"

Invitée sur Europe 1 à s'exprimer sur les migrants, l'eurodéputée a utilisé une référence historique plutôt hasardeuse.

L\'eurodéputée Nadine Morano participe au congrès fondateur du parti Les Républicains, à Paris, le 30 mai 2015.
L'eurodéputée Nadine Morano participe au congrès fondateur du parti Les Républicains, à Paris, le 30 mai 2015. (YANN KORBI / CITIZENSIDE / AFP)

D'après elle, Paris risque d'être "envahi" par les migrants. Après avoir dénoncé sur Facebook "le problème" de l'immigration dans la capitale, Nadine Morano a proposé sur Europe 1, mercredi 5 août, la création d'un "service public de la reconduite vers les pays d'origine" pour les déboutés du droit d'asile, en évoquant la seconde guerre mondiale.

On dit qu'ils quittent leur pays, qu'ils fuient la guerre. Heureusement qu'on n'a pas fait pareil en 39-45 ou en 14 !Nadine MoranoEurope 1

"On a tous des aïeux qui reposent dans la terre de France, qui se sont battus pour la liberté et pour sauver la France, a poursuivi l'ancienne ministre, désormais eurodéputée Les Républicains. Moi je dis qu'il faudrait aussi que ces personnes, plutôt que de fuir, ce qui n'est pas une solution, se battent pour leur pays et qu'on les accompagne dans ce combat !"

Et l'exode de 1940 ?

La référence historique est plutôt hasardeuse, comme le rappelle Le Lab, puisque face à l'avancée des nazis, plus de huit millions de Français ont fui le nord de l'Hexagone au cours de l'exode de 1940. Tout cela pendant que la résistance s'organisait, notamment à Londres.

Interrogé sur cette incohérence par Le Scan, Nadine Morano ne revient pas sur ses propos. "Il ne faut pas tout confondre, ce sont surtout des déplacés qui circulaient de la France occupée vers la France libre, explique-t-elle au site. Nous avons combattu pour sauver notre pays."