Nadine Morano demande la déchéance de nationalité pour les femmes en burqa

L'eurodéputée se dit déterminée à aller défendre ses idées à la primaire de la droite fin 2016.

Nadine Morano au tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 10 novembre 2015. 
Nadine Morano au tribunal correctionnel de Nancy (Meurthe-et-Moselle), le 10 novembre 2015.  (MAXPPP)

Nadine Morano voit rouge. L'eurodéputée, qui s'était vu retirer son investiture en Meurthe-et-Moselle pour les élections régionales après ses propos sur "la race banche", estime que les responsables des Républicains "ont fait une grosse connerie en [la] virant""Avec mon discours de clarté contre les quotas de migrants, sur les racines chrétiennes, le FN n'aurait pas été si haut", s'insurge-t-elle dans Le Parisien daté du mardi 8 décembre. 

Sarkozy "paie cash sa faute politique"

En Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, le numéro 2 du FN, Florian Philippot, a devancé, de loin (35,06%), Philippe Richert (LR-UDI), qui a recueilli 25,83% des suffrages.

Selon Nadine Morano, Nicolas Sarkozy "paie cash sa faute politique". Elle se dit "déterminée à aller" à la primaire de la droite fin 2016 pour défendre ses idées. "Par exemple, la déchéance de nationalité pour les femmes en burqa. Ce sont des publicités ambulantes pour l'Etat islamique !" lâche-t-elle dans le journal. Le port de la burqa ou du niqab, le voile intégral, est interdit en France, dans l'espace public, depuis la loi entrée en vigueur en 2011.