Cet article date de plus de sept ans.

Plusieurs conseillers de François Hollande vont quitter l'Elysée

Parmi eux, David Kessler, conseiller culture et communication, et Emmanuel Macron, qui occupe le poste de secrétaire général adjoint de la présidence chargé des questions économiques.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
Emmanuel Macron, secrétaire général adjoint de l'Elysée, le 26 mars 2014, avec François Hollande, à Paris. (ALAIN JOCARD / AFP)

Plusieurs conseillers de François Hollande sont sur le point de quitter leurs fonctions à l'Elysée, a annoncé, mardi 10 juin, la présidence de la République. Parmi eux, David Kessler, conseiller culture et communication, et Emmanuel Macron, qui occupe le poste de secrétaire général adjoint de la présidence chargé des questions économiques. Contrairement à ce qu'ont annoncé Europe 1 et Le Monde, Claude Sérillon, chargé de la communication, garderait pour l'instant son poste.

Emmanuel Macron remplacé par Laurence Boone

Emmanuel Macron, spécialiste de la finance, quitte l'Elysée "pour mener des projets personnels dans les domaines de l'enseignement et de la recherche", selon le secrétaire général de l'Elysée, Jean-Pierre Jouyet. Ce dernier a précisé à des journalistes qu'Emmanuel Macron ne rejoindrait "ni une banque, ni une entreprise" dans les prochains mois. "J'ai essayé de le retenir parce que j'ai beaucoup d'affection et d'estime pour lui au niveau professionnel", a-t-il ajouté.

Sa remplaçante, Laurence Boone, actuellement chef économiste de Bank of America, lui succédera le 15 juillet au poste de conseiller économique et financier. En revanche, les fonctions de secrétaire général adjoint occupées par Emmanuel Macron ne feront pas l'objet d'un remplacement.

David Kessler remplacé par Audrey  Azoulay

La rumeur du départ de David Kessler se répandait depuis plusieurs jours, comme le montre cet article du Figaro, qui pointait "le sentiment d'usure" éprouvé par l'intéressé à son poste, dans un domaine qui n'intéresserait guère François Hollande. A l'Elysée, on précise que David Kessler conduira des "projets professionnels dans le secteur privé". Il sera remplacé par Audrey Azoulay, numéro 2 du Centre national du cinéma (CNC).

Une journaliste de Canal+ à la place de Thierry Rey

Autre conseiller à faire ses valises : Thierry Rey. L'ancien judoka, conseiller sports, jeunesse et vie associative du président sera nommé le 25 juin au sein du corps de l'inspection générale de la jeunesse et des sports. Il sera remplacé dans ses fonctions à l'Elysée le 16 juin par la journaliste de Canal + Nathalie Iannetta, spécialiste du football.

Du nouveau à la cellule diplomatique

Enfin, selon Le Figaro, deux départs sont annoncés au sein de la cellule diplomatique de l'Elysée : ceux de Matthieu Peyraud, remplacé par l'ancien conseiller de Ségolène Royal Cyril Piquemal, et de Christian Lechervy, conseiller Asie.

Claude Sérillon resterait conseiller

Seulement 17 mois avoir été nommé, l'ancien journaliste Claude Sérillon était donné partant par Europe 1 et Le Monde. Mais selon d'autres médias, l'Elysée a démenti ce départ.

Pour autant, sa position fait débat à l'Elysée. En mars, Le Parisien relatait "la lente disgrâce" de ce conseiller venu pour muscler une communication élyséenne défaillante, mais qui n'a jamais su trouver sa place. 

Le Monde affirme par ailleurs que Virginie Christnacht, ancienne chef du service de presse de la ville de Paris et du groupe Vinci, va prendre la tête du service de presse de l'Elysée.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.