Cet article date de plus de cinq ans.

Taxation des CDD : Myriam El Khomri juge "caricaturale" la réaction du patronat

La ministre du Travail a estimé ce mardi que la réaction des organisations patronales, hostiles à la taxation des CDD annoncée lundi, était "caricaturale". Le président du Medef s'était dit "excédé" par cette mesure tandis que la CGPME dénonçait un "coup de poignard dans le dos".
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (La ministre du Travail et le président du Medef à Bordeaux le 25 mars 2016 © Sipa)

La ministre du Travail Myriam El Khomri a jugé mardi, au micro de France Info, "caricaturale" la réaction des organisations patronales, hostiles à la taxation des CDD annoncée lundi par Manuel Valls pour lutter contre la précarité chez les jeunes en particulier. Le président du Medef s'est dit "excédé" par cette mesure, la CGPME a dénoncé un "coup de poignard dans le dos".

A LIRE AUSSI ►►► Gattaz : "Taxer les CDD risque de détruire de l’emploi"

La ministre appelle à "regarder la réalité en face"

Myriam El Khomri a rappelé que "l'objectif de ce projet de loi [Travail-NDLR], c'est de favoriser l'emploi durable. Nous avons dans notre pays neuf embauches sur dix qui sont des embauches en CDD. Nous sommes le deuxième pays utilisateur de CDD de moins d'un mois dans l'Union européenne, et 50% de ces CDD sont des contrats de moins d'une semaine. C'est cette réalité-là qu'il faut regarder en face ", a déclaré la ministre du Travail.

Favoriser l'embauche en CDI n'est pas "incohérent "

Pour elle, "il n'est pas incohérent de favoriser l'embauche en CDI, parce que ce sont les jeunes, les femmes, les plus précaires, qui souffrent de cette situation de contrats très courts et que c'est la collectivité derrière qui paye à travers l'assurance-chômage ".

L'impulsion dans le sens de l'emploi durable est fixée depuis deux ans par le gouvernement, a rappelé Myriam El Khomri, indiquant que "les partenaires sociaux sont libres d'en définir les modalités ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Politique

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.