Sondage : une majorité de Français doute des candidats

A la question "quel candidat propose les meilleures solutions aux problèmes quotidiens ?", 29% des Français répondent "aucun", selon un sondage OpinionWay-Fiducial pour le quotidien La Croix. Parmi les noms cités, François Hollande arrive en tête.

François Hollande et Nicolas Sarkozy
François Hollande et Nicolas Sarkozy (MARTIN BUREAU / AFP)

A la question "quel candidat propose les meilleures solutions aux problèmes quotidiens ?", 29% des Français répondent "aucun", selon un sondage OpinionWay-Fiducial pour le quotidien La Croix. Parmi les noms cités, François Hollande arrive en tête.

Malgré le nombre de candidats en lice, 29% des Français, interrogés par OpinionWay pour "La Croix", répondent "aucun" à la question : "quel candidat propose les meilleures solutions aux problèmes quotidiens ?".

A la même question, ils sont 24% à répondre François Hollande suivi par Nicolas Sarkozy (20%) et Marine Le Pen (16%). Puis viennent François Bayrou (15%), Jean-Luc Mélenchon (9%), Eva Joly (7%), Dominique de Villepin (3%), Nicolas Dupont-Aignan (2%) et enfin Philippe Poutou et Hervé Morin (chacun 1%).

L'emploi en tête des préoccupations

52% des Français souhaitent que les candidats apportent prioritairement des réponses pour "maintenir l'emploi", 39% pour "lutter contre la hausse des prix des produits de première nécessité", et 38% pour "maintenir le remboursement des soins". 34% des personnes interrogées se prononcent pour "protéger la retraite", et 33% pour "garantir l'accès des jeunes au marché du travail".

27% d'entre eux considèrent que la campagne telle qu'elle se déroule "apporte des réponses proches" de leurs préoccupations, et 72% "éloignées" de leurs préoccupations. 1% ne se prononcent pas.

Retard de Hollande chez les CSP-

Le sondage montre que François Hollande François Hollande est ainsi sur-représenté chez les CSP + (26 %) (catégories socio-professionnelles supérieures) et, surtout, chez les inactifs (29 %), mais en revanche largement sous-représenté chez les CSP – (17 %). "De quoi relancer le débat à gauche sur la cible électorale à privilégier (classes populaires, classes moyennes, cadres et professions intellectuelles ou « bourgeois-bohèmes »)", écrit "La Croix".

"Comme l'ont montré de nombreuses enquêtes quantitatives et qualitatives, aux yeux des catégories socioprofessionnelles défavorisées c'est Marine Le Pen qui répond le mieux à leurs problèmes quotidiens (26 %)", ajoute le quotidien.

Sondage réalisé en ligne du 16 au 19 décembre auprès d'un échantillon de 983 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus selon la méthode des quotas.