VIDEO. Antisémitisme : à Paris, les portraits tagués de Simone Veil nettoyés par l'artiste

Des croix gammées défiguraient les portraits, sur des boîtes à lettres, de la grande figure politique européenne, rescapée des camps d'Auschwitz.

L\'artiste C215 restaure les portraits de Simone Veil dégradés par des croix gammées, mardi 12 février 2019 à Paris.
L'artiste C215 restaure les portraits de Simone Veil dégradés par des croix gammées, mardi 12 février 2019 à Paris. (MAXPPP)

"Cela ne pouvait pas rester comme ça." L'artiste qui avait réalisé sur des boîtes à lettres parisiennes les portraits au pochoir de Simone Veil (1927-1917), grande figure européenne rescapée d'Auschwitz, les a débarrassés mardi 13 février des croix gammées qui les défiguraient.

"J'ai gardé les matrices, vous pouvez compter sur moi pour les refaire à chaque fois." Penché sur le portrait au pochoir, Christian Guemy alias "C215", y va à l'éponge à vaisselle et frotte méticuleusement le tag avec la face-grattoir sous les yeux de Pierre-François Veil, fils cadet de Simone Veil, et de la maire de Paris Anne Hidalgo.

L'affront fait à la mémoire de cette personnalité célébrée pour son engagement européen a stupéfait. Simone Veil est la première présidente du Parlement européen et promotrice des droits des femmes – la loi qui légalise l'avortement en France porte son nom. Elle est entrée début juillet au Panthéon, qui accueille les sépultures des personnalités ayant marqué l'histoire de France.

Les deux boîtes à lettres abîmées se trouvaient devant la mairie du 13e arrondissement, dans le sud de Paris. Des dizaines de boîtes similaires, dans d'autres quartiers de Paris, sont intactes.