Sarkozy fustige les annonces de François Hollande

Nicolas Sarkozy est l'invité de France 3, à deux jours du second tour des départementales, où la droite part déjà gagnante.

France 3

Le scrutin du 29 mars doit déterminer les nouveaux conseillers départementaux qui seront élus sur tout le territoire français. Le premier tour dimanche dernier a montré un avantage conséquent de l'union de la droite dans les urnes, qui peut envisager récupérer une vingtaine de départements actuellement dirigés par la gauche.
Alors que François Hollande a affirmé ce vendredi depuis une usine PSA Peugeot Citroën en Moselle, une reprise économique progressive, Nicolas Sarkozy juge que le président a "une spécialité : mentir. Nous sommes à deux jours de l'élection, il y a deux jours, les chiffres du chômage ont été annoncés : 30 000 chômeurs de plus A,B et C. Et il vient nous dire que ça va mieux parce qu'il y a 300 emplois de plus".

Pas de consignes de vote

Lors de cet entretien sur le plateau du 19/20, le chef de l'UMP critique aussi une impossibilité d'investissements des collectivités locales à cause des restrictions de l'État, et la volonté du premier ministre Manuel Valls de vouloir lutter contre le vote pour le Front National.

Le JT
Les autres sujets du JT
Nicolas Sarkozy lors d\'un meeting à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 26 mars 2015.
Nicolas Sarkozy lors d'un meeting à Perpignan (Pyrénées-Orientales), le 26 mars 2015. (ALAIN ROBERT / SIPA )