Cet article date de plus de neuf ans.

Nicolas Sarkozy atomise la "folie" antinucléaire de la gauche

Publié Mis à jour
France 2
Article rédigé par
France Télévisions

A cinq mois de la présidentielle, Nicolas Sarkozy a attaqué vendredi à Orange (Vaucluse) le projet de la gauche de réduire la part de l'énergie nucléaire en France en agitant la menace d'un désastre économique pour le pays.

Le chef de l'Etat a dénoncé l'accord politique signé entre socialistes et écologistes qui prévoit de réduire la part du nucléaire dans l'électricité française, vendredi 25 novembre.

Il s'exprimait devant des salariés d'une usine Isover Saint-Gobain d'Orange (Vaucluse), qui fabrique de la laine de verre isolante, très forte consommatrice d'électricité.

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.