Cet article date de plus de dix ans.

Sarkoleaks : le fils de Patrick Buisson a "toujours vu des dictaphones à la maison"

Dans "Le Monde", Georges Buisson explique que son père était un maniaque des enregistrements.

Article rédigé par franceinfo
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Le conseiller de Nicolas Sarkozy à l'Elysée Patrick Buisson, le 15 octobre 2012 à Paris.  (MIGUEL MEDINA / AFP)

"Un jour, il m'a passé l'enregistrement de mon premier Noël quand j'avais six mois. Il a aussi mes gazouillements à 1 an, 2 ans." Dans Le Monde, jeudi 6 mars, Georges Buisson, le fils de Patrick Buisson, revient sur la manie de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy de tout enregistrer. 

Alors que son père est accusé d'avoir enregistré des heures de conversations entre Nicolas Sarkozy et ses proches, Georges Buisson affirme connaître l'existence de ces bandes depuis 2008. "Les relations entre le père et le fils sont complexes, le premier reprochant notamment au second son mariage avec une femme d'origine malgache", note le quotidien, dans les pages duquel Georges Buisson dément formellement être à l'origine des fuites. Les deux hommes sont même en froid depuis que le fils s'est retrouvé mêlé au scandale des sondages de l'Elysée à cause de son père, à qui il a servi de prête-nom.

Dans Le Point, le même Georges Buisson accable son père à deux reprises. Notamment quand il raconte : "Je lui ai demandé pourquoi il avait enregistré cette conversation politique. Il m'a répondu que c'était pour un éventuel livre sur la période. Il a ajouté, de mémoire : 'Ça peut toujours servir.'"

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.