Cet article date de plus de huit ans.

Sarkoleaks : Patrick Buisson est un "malade mental" pour Jacques Attali

L'économiste a tenu des propos très durs envers l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy, que Patrick Buisson a enregistré à son insu.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'économiste Jacques Attali se rend à l'Elysée, le 8 février 2014. (  MAXPPP)

"Un malade mental", ni plus ni moins. Interrogé sur i-Télé, mercredi 5 mars, pour commenter les révélations du Canard enchaîné et d'Atlantico.fr, qui ont dévoilé des enregistrements pris par Patrick Buisson à l'insu de Nicolas Sarkozy, l'économiste Jacques Attali n'y est pas allé de main morte. "Il faut être malade mental pour faire ça", a-t-il dit. "C'est totalement ignoble, je compatis au viol que doit ressentir Nicolas Sarkozy."

Ancien conseiller spécial de François Mitterrand, Jacques Attali a dirigé pour Nicolas Sarkozy, dans le cadre d'une commission, la rédaction d'un document sur "les freins à la croissance". Il ne cache pas son aversion à l'encontre de Patrick Buisson, ancien conseiller de Nicolas Sarkozy. "Les virages pris à droite à partir du discours de Grenoble, ce Monsieur Buisson a eu une influence désastreuse", a-t-il commenté. "Je suis triste pour lui [Nicolas Sarkozy] ce soir. S'il ne porte pas plainte, ça veut dire qu'il veut minimiser l'affaire."

"Des mauvaises ondes" pour Séguéla

Mercredi, les ténors de l'opposition sont montés au créneau après la publication dans la presse de ces conversations entre NicolasSarkozy et plusieurs de ses proches. "Une sorte de viol" pour HenriGuaino, "inacceptable" pour Jean-Pierre Raffarin, "détestable" pour RachidaDati et "répugnant" pour François Fillon

De son côté, le publicitaire Jacques Séguéla, proche de Nicolas Sarkozy, a affirmé sur BFMTV avoir prévenu l'ancien chef de l'Etat que Patrick Buisson dégageait "des mauvaises ondes""Je lui ai toujours dit qu'il était d'un très mauvais conseil, qu'il devait se méfier", a-t-il raconté, évoquant la date de 2008/09. "Il est hautain, il est méprisant, c'est un sale mec et il n'a que ce qu'il méritait", a renchéri le publicitaire. "Je suis sûr que là Nicolas Sarkozy est touché à vif et qu'il a le cœur qui saigne." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Affaire Buisson

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.