L'assistante de Patrick Buisson au cœur de l'affaire des enregistrements ?

Pauline de Préval est citée dans plusieurs médias comme l'une des personnes qui auraient pu faire fuiter les enregistrements de l'ex-conseiller de Nicolas Sarkozy.

L\'ex-conseiller politique de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, lors d\'un meeting aux Sables-d\'Olonne (Vendée), le 4 mai 2012. 
L'ex-conseiller politique de Nicolas Sarkozy, Patrick Buisson, lors d'un meeting aux Sables-d'Olonne (Vendée), le 4 mai 2012.  (PHILLIPE WOJAZER / REUTERS)

Par qui le scandale est-il arrivé ? Dans l'affaire des enregistrements de Patrick Buisson, un nom est cité plusieurs fois dans les médias : Pauline de Préval. Selon Europe 1 et Slate, l'assistante de l'ancien conseiller de Nicolas Sarkozy serait en froid depuis plusieurs mois avec son ex-patron et reste injoignable depuis quelques jours. Sur le site du Point, son avocat dément une quelconque implication de sa cliente dans cette histoire. Francetv info récapitule ce que l'on sait de cette femme.

Une assistante fidèle

Comme l'indique Slate.fr, Pauline de Préval est l'assistante historique de Patrick Buisson. Leur collaboration date d'au moins une quinzaine d'années, à l'époque où le conseiller politique n'était encore que chroniqueur pour la chaîne LCI. Elle a travaillé avec lui sur des émissions comme "Le Club de l'opinion", de 1997 à 2000, et "Politoscopie", de 1999 à 2000, rappelle le site d'informations, précisant qu'elle a également réalisé avec l'ancien journaliste des scénarios de documentaires. Pauline de Préval l'a ensuite suivi quand il est passé directeur général de la chaîne Histoire.

Patrick Buisson lui a par ailleurs dédié son ouvrage 1940-1945 Années érotiques, tome 2 : de la grande prostituée à la revanche des mâles, en des termes assez explicites, signale encore Slate : "A Pauline de Préval, vestale héroïque de ces années érotiques dont elle a su entretenir la flamme par gros temps. Ce livre doit beaucoup à ses travaux de recherche, à nos interminables conversations et davantage encore à son mauvais esprit curieux de tout et du reste."

La dispute

En décembre 2012, une violente altercation s'est produite entre Patrick Buisson et son fils, Georges, dans les couloirs de TF1 (propriétaire de la chaîne Histoire). A tel point qu'il a fallu séparer les deux hommes, raconte Europe 1.

Selon la radio, Pauline de Préval aurait été très "choquée par cet épisode" et ne serait pas revenue travailler quelques semaines plus tard. "Elle a d'ailleurs laissé toutes ses affaires dans son bureau. Pour ne pas recroiser son patron, elle ne viendra jamais les chercher", ajoute Europe 1. Toujours selon la radio, l'assistante a changé de portable depuis et reste injoignable, "même pour ceux qui croyaient être ses amis".

Les liens avec Atlantico

Il s'avère, selon Slate et Europe 1, que Pauline de Préval connaît très bien Jean-Sébastien Ferjou, directeur de la publication du site Atlantico, qui a publié plusieurs extraits sonores des enregistrements réalisés par Patrick Buisson pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Le trio travaillait au même moment à LCI. Pour Europe 1, l'assistante de Patrick Buisson et Jean-Sébastien Ferjou sont même de grands amis. "Oui, bien sûr, je la connais", confirme ce dernier à Slate, évoquant "l'existence d'un conflit" entre Pauline de Préval et Patrick Buisson. 

Jeudi 6 mars, Valeurs actuelles allait jusqu'à affirmer que Pauline de Préval apparaissait comme celle "qui aurait pu se procurer de manière non autorisée les enregistrements", les confiant ensuite à Atlantico. L'article a été modifié depuis sur le site de l'hebdomadaire, Valeurs actuelles ne faisant plus mention que d'une "tierce personne". Sur le site du Point, l'avocat de Pauline de Préval, Rodolphe Bosselut, prévient : il poursuivra toutes les publications mettant en cause sa cliente. Et ne souhaite "pas participer à une opération d'enfumage et de diversion menée par la buissonie".