Regardez si votre commune a reçu des fonds de la réserve ministérielle en 2011

Les noms des élus qui ont distribué des fonds de la réserve ministérielle, une version VIP de la réserve parlementaire, en 2011, ont été rendus publics par l'Association pour une démocratie directe.

Les cases vides sont enfin remplies. En juillet 2013, le ministère de l'Intérieur, sous la pression de l'Association pour une démocratie directe, d'Hervé Lebreton, avait publié, pour la première fois, la liste des subventions de la réserve parlementaire, cette cagnotte jusque-là opaque que distribuent, selon leur bon vouloir, députés et sénateurs aux collectivités locales (il existe une réserve parlementaire versée aux associations, mais elle est plus faible et ne dépend pas du ministère de l'Intérieur).

Mais certaines cases du tableau étaient restées curieusement blanches : impossible de savoir quels élus avaient attribué la réserve ministérielle, une réserve dans la réserve de 32,9 millions d'euros dont ont bénéficié les fiefs des barons de l'UMP. Les ministres peuvent en effet, avec ces fonds, alimenter les projets de collectivités locales qu'ils souhaitent. Mais aussi faire bénéficier de ces largesses des élus qui leur en font la demande. Grâce à la ténacité d'Hervé Lebreton, ces noms ont finalement été dévoilés mercredi 9 juillet par l'association, en partenariat avec Regards citoyens. On y trouve, en 2011, notamment François Baroin (3 millions d'euros), François Fillon (2 millions) et Jean-François Copé (1 million).

Francetv info vous propose d'explorer les 1 250 subventions de cette réserve grâce à notre moteur de recherche. Pour l'utiliser, il vous suffit de choisir un département ou de taper le nom puis le prénom d'un élu (Ex : Baroin François). Vous pouvez également faire une recherche par commune.

>> Aidez-nous à exploiter ces données. Une subvention vous intrigue ? Signalez-le par mail à thomas.baietto@francetv.fr