VIDEO. Passation de pouvoir groupée à Bercy entre Moscovici, Sapin et Montebourg

Tandis que Pierre Moscovici faisait ses adieux à son ministère, le nouveau duo Arnaud Montebourg (Economie) et Michel Sapin (Finances) prenait ses marques.

CYRIL ZHA, LAURENT DESBONNETS, MATHIEU DREUJOU - FRANCE 2

Le nouveau ministre des Finances et des Comptes publics, Michel Sapin, a promis qu'il partagerait "toutes les décisions" avec son nouveau collègue à l'Economie, Arnaud Montebourg, et que les deux hommes parleraient "d'une seule voix". Ils étaient cinq, ce jeudi 3 avril, dans l'immense bâtiment de Bercy, à se congratuler face à la presse, pour le départ de Pierre Moscovici du gouvernement Valls et pour l'intronisation du nouveau duo de Bercy, Michel Sapin (Finances) et Arnaud Montebourg (Economie), tandis que Bernard Cazeneuve part vers l'Intérieur et Benoît Hamon part à l'Education.

Montebourg répartit les responsabilités

"Dans quelques jours, vous aurez le sentiment de la cohérence, de la cohésion (...), nous partagerons toutes les décisions et parlerons d'une seule voix", a assuré Michel Sapin lors de la passation de pouvoir avec Pierre Moscovici, ironisant sur les inquiétudes de la presse quant à la capacité des deux hommes aux caractères très différents à s'entendre et à se partager les tâches. Chargé de réaliser 50 milliards d'économie, le nouveau ministre des Finances et des Comptes publics a assuré qu'il s'agirait d'un travail "en profondeur", mais pas de coups de "rabot".

De son côté, le nouveau ministre de l'Economie, du Redressement productif et du Numérique, Arnaud Montebourg, a bien réparti les responsabilités avec Michel Sapin. Il l'a expliqué comme ceci : "A lui les finances et les comptes publics, à nous le redressement productif et l'économie, dans un même élan pour organiser la sortie de crise."

Michel Sapin, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Bernard Cazeneuve et Benoit Hamon, le 3 avril 2014
Michel Sapin, Pierre Moscovici, Arnaud Montebourg, Bernard Cazeneuve et Benoit Hamon, le 3 avril 2014 (ERIC PIERMONT / AFP)