VIDEO. Bernard Cazeneuve à l'Intérieur : "Je veux être le ministre de l'apaisement"

Le successeur de Manuel Valls place Beauvau veut assurer "la sécurité pour tous les Français".

EUROPE 1

Changement de style place Beauvau. Le nouveau ministre de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve, se présente, vendredi 4 avril, comme "le ministre de l'apaisement", sur Europe 1. S'il s'inscrit dans la continuité de la politique de Manuel Valls, son ton est très différent.

"Ni exubérance, ni agitation, ni énervement"

"L'urgence, c'est la sécurité pour tous les Français, affirme le ministre. Mon objectif est de faire en sorte qu'il n'y ait pas de zone de relégation (...) parce que lorsque les Français sentent qu'ils sont abandonnés, alors le sentiment d'insécurité augmente et la colère aussi"

Interrogé par Jean-Pierre Elkabbach sur son autorité, Bernard Cazeneuve assure : "Tous ceux qui ont travaillé avec moi, dans mes responsabilités multiples, savent que l'autorité existe." Avant d'envoyer une petite pique à certains de ses prédécesseurs : L'autorité "n'est pas l'exubérance, elle n'est pas l'agitation, elle n'est pas l'énervement, elle est une sérénité, une précision, une rigueur"

Bernard Cazeneuve, ministre de l\'Intérieur, à la gendarmerie de Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne), le 2 avril 2014.
Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, à la gendarmerie de Tournan-en-Brie (Seine-et-Marne), le 2 avril 2014. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)