Bruno Le Roux, le nouveau ministre de l'Intérieur, a gonflé son CV en prétendant avoir étudié à HEC et l'ESSEC

Contacté par le magazine "Marianne", le cabinet de Bruno Le Roux admet "une erreur".

Bruno Le Roux, le 7 décembre 2016, à Paris. 
Bruno Le Roux, le 7 décembre 2016, à Paris.  (YANN KORBI / AFP)

Nombreux sont ceux qui enjolivent sur leur CV. C'est un plus embêtant quand c'est le cas du nouveau ministre de l'Intérieur. Jusqu'au jeudi 8 décembre, les différents curriculums vitae en ligne de Bruno Le Roux indiquaient qu'il avait étudié à l'ESSEC et à HEC, deux écoles de commerce réputées, note Marianne. Sauf qu'aucun Bruno Le Roux ne figure parmi les annuaires des anciens élèves des deux établissements.

L'information a été effacée sur toutes les plateformes, vendredi 9 décembre. Sur son site personnel, son CV a tout bonnement été supprimé. Joint par le magazine, le cabinet du nouveau ministre de l'Intérieur assure que ces mentions sont "une erreur" qui "n'a jamais été validée par Bruno Le Roux". "Il est titulaire d'un DEA de stratégie et management à Paris-X, en partenariat avec HEC et l'ESSEC, explique son entourage. Il y a dû y avoir des cours à HEC et l'ESSEC, mais ça n'en fait pas un ancien étudiant pour autant."