Régionales : les attentats changent la donne au PS

"La République forte", c’est le nouveau slogan du candidat socialiste en PACA, Christophe Castaner.

("La République forte", c’est le nouveau slogan du candidat socialiste en PACA, Christophe Castaner © MaxPPP)

Les attentats du 13 novembre à Paris et à Saint6Denis ont renforcé le Front national en Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA°. Selon un sondage exclusif IPSOS/Sopra Steria pour France Info et France 3, le FN bénéficie d’un effet "attentats".

D’après cette enquête, réalisée du 19 au 21 novembre 2015, la candidate du Front National en Provence Alpes Côte d’Azur, Marion Maréchal - Le Pen l’emporterait largement au second tour avec 41% des voix soit 3% de plus qu’avant les attentats du 13 novembre. A droite Christian Estrosi perd deux points à 34% des intentions de vote et le socialiste Christophe Castaner est toujours troisième avec 25% des voix, soit un point de moins qu’avant les attaques terroristes en Ile-de-France. Du coup, le socialiste tente un "électrochoc républicain ".

Dans une lettre adressée aux électeurs de la région, Christophe Castaner lance l’idée d’un service national obligatoire de six mois. "Civil pour certains, militaire pour d’autres" - explique le candidat - "ce service national doit permettre de former tous nos jeunes aux valeurs de la démocratie et de la République. Il pourra conduire, pour ceux qui le souhaitent, à une formation qualifiante dans le cadre des compétences de la Région" .

Christophe Castaner a bien assimilé le mot d’ordre du PS qui axe désormais la campagne des régionales sur le sursaut républicain. "Aux urnes les citoyens" , voilà l’appel lancé par le premier secrétaire du PS. Dans la lettre qu’il adresse à tous les militants Jean-Christophe Cambadélis annonce aussi, et c’est nouveau, que désormais leurs candidats pourront se vanter de l’action de François Hollande.

Une info du zapping politique de France Info diffusé du lundi au vendredi à 8h23 et 10h10.