Réforme territoriale : neuf postes de préfets de région vont être supprimés

Autant de postes de directeurs généraux d'agences de santé vont également disparaître.

Neuf postes de directeurs généraux d\'agences régionales de santé vont être supprimés dans le cadre de la réforme territoriale.
Neuf postes de directeurs généraux d'agences régionales de santé vont être supprimés dans le cadre de la réforme territoriale. ( MAXPPP)

Neuf postes de préfets de région vont être supprimés dans le cadre de la nouvelle organisation territoriale, selon le compte-rendu du Conseil des ministres, vendredi 31 juillet. La suppression d'autant de postes de directeurs généraux d'agences régionales de santé a été annoncée.

"63 postes de directeurs régionaux des administrations de l'Etat, ainsi que leurs états-majors" vont également disparaître.

Limiter la mobilité géographique des fonctionnaires

"Dans chaque région fusionnée, il y aura l'an prochain un seul préfet de région, un seul recteur de région académique, un seul directeur général d'agence régionale de santé et un seul directeur régional pour chaque réseau ministériel", précise le gouvernement dans le compte-rendu du Conseil. Issues des directions actuelles, "les futures directions régionales seront implantées sur les sites existants qui seront maintenus".

Selon le gouvernement, la nouvelle organisation doit permettre de limiter la mobilité géographique des fonctionnaires territoriaux, qui devrait concerner "de l'ordre de 1 000 agents sur les trois années de mise en œuvre de la réforme", sur un total de 27 000 agents de l'Etat en fonction dans les régions.