Nouvelle-Calédonie : le deuxième référendum sur l'indépendance se tiendra le 4 octobre

Dimanche 4 octobre, les électeurs de Nouvelle-Calédonie se prononceront pour la deuxième fois sur leur volonté d'indépendance. Lors du premier référendum, le "non" l'avait emporté à 56,7 %.

France 3

Le deuxième référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie se tiendra dimanche 4 octobre. Lors du premier référendum en 2018, il manquait 18 000 voix aux indépendantistes pour l’emporter. Les réunions publiques se multiplient. "Il y a trop d’inégalités, il y a trop de différences entre les plus riches et les plus pauvres", déplore un indépendantiste interrogé par France 3.

180 640 électeurs appelés aux urnes

À l'opposé, les défenseurs du "non" à l'indépendance mettent en avant une histoire commune de 30 ans avec la métropole. "Pour la diversité qui compose la Nouvelle-Calédonie, c’est très important qu’on puisse tous s’exprimer et revendiquer nos cultures dans la paix et la sérénité de la France", explique cette partisane du "non". Pour eux, l'aide économique de Paris est indispensable à la survie de l'île. Dimanche 4 octobre, 180 640 électeurs seront appelés aux urnes. Si le "non" l’emporte une deuxième fois, un troisième référendum pourrait être organisé dans deux ans.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une électrice s\'apprête à se prononcer sur l\'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, lors du précédent scrutin organisé le 4 novembre 2018 à Nouméa.
Une électrice s'apprête à se prononcer sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie, lors du précédent scrutin organisé le 4 novembre 2018 à Nouméa. (THEO ROUBY / AFP)