Quitter la haute fonction publique coûterait (très) cher à Emmanuel Macron

Aussi étonnant que cela puisse paraître, Emmanuel Macron est toujours haut fonctionnaire. Dimanche, Bruno Le Maire, député Les Républicains de l'Eure, a demandé au ministre de l'Economie de faire comme lui en démissionnant de la haute fonction publique. Mais ce n'est pas aussi simple que cela.

(Emmanuel Macron devrait être tenu à l'écart de la campagne des régionales © REUTERS | Stefan Wermuth)

Abandonner ce statut de haut fonctionnaire coûterait en effet une belle petite somme d'argent à Emmanuel Macron : près de 250.000€. Il faut savoir que les hauts fonctionnaires formés à l'ENA, comme le ministre de l'Economie, doivent passer dix ans de leur carrière au sein de la fonction publique. Sinon, ils ont l'obligation de rembourser les frais de scolarité. 

Sa carrière de haut fonctionnaire a duré six ans 

Ces dix ans, le ministre ne les a pas faits, contrairement à Bruno Le Maire, qui a démissionné en 2012. Emmanuel Macron a d'abord passé quatre ans à l'Inspection générale des finances, avant de devenir banquier d'affaires chez Rothschild. Il était alors en disponibilité mais il a repris son statut de fonctionnaire en 2012 en devenant secrétaire général de l'Elysée.

A LIRE AUSSI ►►► Fonctionnaires : Emmanuel Macron revendique son droit à la parole

Il est ensuite entré à Bercy en 2014 et a dû se mettre en mobilité. Sa carrière de haut fonctionnaire a donc duré au total six ans. Emmanuel Macron pourra la poursuivre après son passage au ministère. Lui qui a adressé plusieurs piques aux fonctionnaires ces dernières semaines  se retrouve donc... piégé.