Rétention de notes au bac : Stéphane Le Foll (PS) "appelle tout le monde à la raison"

Le maire PS du Mans (Sarthe) Stéphane Le Foll enjoint le gouvernement et les professeurs grévistes à "reprendre le dialogue" pour "arrêter cette escalade".

FRANCE 2

Le bras de fer continue. Alors que les sessions de rattrapage du baccalauréat 2019 débutent lundi 8 juillet, certains examinateurs ont promis à surnoter les oraux. Emmanuel Macron a estimé que ces professeurs prenaient "en otage" les lycéens. Invité sur le plateau des "4 Vérités" lundi matin, Stéphane Le Foll regrette "cette cacophonie" et "ce bras de fer" qui oppose les professeurs à l'exécutif. "Je pense qu'il faut appeler tout le monde à la raison" et "reprendre le dialogue" pour "arrêter cette escalade", lance le maire PS du Mans (Sarthe), selon qui "l'objectif, c'est quand même les élèves d'abord".

"Ce n'est pas acceptable"

L'ancien ministre de l'Agriculture sous le quinquennat de François Hollande estime que cette situation est inédite sous la Ve République. "C'est la preuve qu'il y a aussi une espèce de manière de gouverner qui tend les choses", analyse l'édile. Ce dernier n'en excuse pas moins le comportement des correcteurs qui ont retenu des copies : "Ce n'est pas acceptable. On ne peut pas prendre des copies et jouer avec l'avenir d'enfants."

Le maire PS du Mans (Sarthe) Stéphane Le Foll enjoint le gouvernement et les professeurs grévistes à \"reprendre le dialogue\" pour \"arrêter cette escalade\".
Le maire PS du Mans (Sarthe) Stéphane Le Foll enjoint le gouvernement et les professeurs grévistes à "reprendre le dialogue" pour "arrêter cette escalade". (FRANCE 2)