Primaire de la gauche : à qui profite le sursaut de mobilisation ?

En direct de la Haute Autorité des Primaires citoyennes, à Paris, Danielle Sportiello fait le point sur la participation lors de ce deuxième tour de la primaire de la gauche, ce dimanche 29 janvier.

France 3

Pour ce deuxième tour de la primaire de la gauche, la participation est en hausse. À qui cela profite-t-il ? "Cela profite d'abord à la primaire du PS. Les organisateurs espèrent avoisiner les deux millions de voix à la clôture des bureaux de vote, ce sera mission accomplie pour les organisateurs", explique Danielle Sportiello en direct de la Haute Autorité des Primaires citoyennes, à Paris.

Un Parti socialiste fracturé idéologiquement

À qui profite ce sursaut de mobilisation ? "Ce sursaut, Manuel Valls l'a appelé de ses voeux dans l'espoir d'inverser la tendance. Mais sur le papier, arithmétiquement, Benoît Hamon reste le favori. Il a le soutien de Martine Aubry et il bénéficiera des reports de voix d'Arnaud Montebourg. Mais le vainqueur de la primaire, quel qu'il soit, devra rassembler un Parti socialiste fracturé idéologiquement pendant la campagne", complète la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Benoît Hamon et Manuel Valls ont voté pour le second tour de la primaire de la gauche, dimanche 29 janvier 2017 à Trappes (Yvelines) et à Evry (Essonne).
Benoît Hamon et Manuel Valls ont voté pour le second tour de la primaire de la gauche, dimanche 29 janvier 2017 à Trappes (Yvelines) et à Evry (Essonne). (CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP)