Primaire populaire : les candidats refusent l'appel au rassemblement de Christiane Taubira

Publié Mis à jour
Primaire populaire : les candidats refusent l'appel au rassemblement de Christiane Taubira
FRANCE 2
Article rédigé par
C.Motte, A.Peyrout, B.Garguy-Chartier C.Cormery, S.Lerch, R.Gardeux, D.Chevalier - France 2
France Télévisions

Les réactions sont nombreuses après la Primaire populaire de la gauche, dont Christiane Taubira est sortie grande gagnante dimanche 30 janvier. L'élection a réuni plus de 390 000 votants. Cependant, aucun des autres candidats de gauche à la présidentielle ne veut reconnaître ce résultat et refuse un appel au rassemblement.

À Clichy-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), la victoire de Chrisitiane Taubira à la Primaire populaire n'a pas été une surprise. Mais les habitants sont déboussolés. "Il y a trop de candidats, il y en a assez, on ne sait même plus sur qui compter", déclare l'un d'eux. "La gauche ne se rend pas service en se disloquant comme ça", pense un autre. Christiane Taubira, elle, veut y croire.

Diviser la gauche

Elle a appelé au rassemblement après sa victoire à la Primaire populaire, dimanche 30 janvier. Cependant, cela semble impossible, car pour les autres candidats, cette primaire n'a rien de légitime. Jean-Luc Mélenchon et Anne Hidalgo n'ont pas tardé à refuser cette proposition. "J'ai été inscrit d'office dans une élection à laquelle je ne voulais pas participer", affirme le candidat de La France insoumise. Christiane Taubira a donc appelé ses concurrents à respecter sa victoire. Déjà candidate à la présidentielle en 2002, celle-ci avait été accusée de diviser la gauche.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.