Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire de la gauche : Vincent Peillon entre dans l'arène

Publié
Durée de la vidéo : 1 min.
Primaire de la gauche : Vincent Peillon entre dans l'arène
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

En vue de la primaire de la gauche, ils sont quatre anciens ministres à se présenter, dernier en date : Vincent Peillon.

Il est le candidat-surprise, le dernier à se présenter à la primaire de la gauche. Au printemps, Vincent Peillon avait confié qu'il n'y participerait pas. Mais depuis, la donne a été bouleversée. "J'ai pris [cette décision] le soir où le président a fait son annonce", déclare-t-il, hier, dimanche 11 décembre sur France 2, faisant référence à la non-candidature de François Hollande. Le député européen veut défendre le bilan de François Hollande.

Incarner le rassemblement

Beaucoup s'interroge sur cette candidature de dernière minute comme Benoît Hamon, son successeur à l'Éducation nationale et désormais concurrent. Quant à Pierre Moscovici, l'ancien directeur de campagne de François Hollande, il dément formellement être à l'origine de cette nouvelle candidature à gauche. Tout comme ses adversaires, Vincent Peillon veut incarner le rassemblement. Il effectue son premier déplacement de campagne cet après-midi à Paris. il a reçu le soutien d'Anne Hidalgo.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.