Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire de la gauche : un premier débat pour départager les sept candidats

Un premier débat télévisé est organisé jeudi soir pour la primaire de la gauche, en vue de la présidentielle. Le plateau de TF1 accueille les sept candidats pour une confrontation calibrée. 

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Les sept candidats à la primaire de la gauche. De gauche à droite et de haut en bas : Jean-Luc Bennahmias, Benoît Hamon, Arnaud Montebourg, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Manuel Valls. (Stéphanie Berlu - Radio France)

Le premier des trois débats de la primaire de la droite sera diffusé jeudi 12 janvier à 21h sur TF1, LCI, Public Sénat et RTL et co-organisé par L'Obs. Les deux autres confrontations sont prévues dimanche prochain et le 19 janvier. Les deux tours de la primaire organisée par le PS sont programmés les 22 et 29 janvier.

Une organisation semblable au débat de la droite

Pour la primaire de la droite, le décor se déclinait dans des tons bleus. Pour le premier débat de la primaire de la gauche, le rose et le rouge domineront. En dehors de ce détail, tout sera quasiment identique entre les deux prestations d’avant présidentielle. Sept candidats, donc sept pupitres, seront disposés en arc de cercle. Le tirage au sort pour la disposition des candidats a désigné Benoît Hamon pour occuper la place centrale. Arnaud Montebourg et Sylvia Pinel seront placés aux extrémités. Un tirage au sort a aussi été effectué pour l’ordre de passage. Manuel Valls a remporté la mise et ouvrira le débat auquel participent également Vincent Peillon, François de Rugy et Jean-Luc Bennhamias.

L'audience, grande inconnue du premier débat

Chaque participant au premier débat de la primaire de la gauche disposera d’une minute et 20 secondes en introduction, puis d’une minute 30 secondes par réponse et de 45 secondes quand il sera interpellé par un concurrent. En fin de soirée, selon le compteur qui s’affichera sur les pupitres, chacun aura eu 17 à 18 minutes de temps de parole. Sur le fond, trois thèmes vont rythmer la première joute télévisuelle : les questions économiques et sociales, la menace terroriste et le sujet de la République et de la laïcité.

Il reste l’inconnue de l’audience. En 2011, la primaire socialiste avait rassemblé 2,3 millions de téléspectateurs. A l’automne dernier, la droite a fait deux fois mieux, avec en moyenne, 4,5 millions de téléspectateurs par débat.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Primaire de la gauche

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.