Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire à droite : le mode d'emploi du premier débat

Les septs candidats sont réunis sur TF1 pour le premier des trois débats prévus avant le premier tour.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
François Fillon, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet font partie des sept candidats à la primaire à droite. (KENZO TRIBOUILLARD / AFP)

Le premier round est arrivé. Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy ont rendez-vous avec les Français pour le premier des trois débats prévus dans le cadre de la primaire à droite. Jeudi 13 octobre, à 21 heures, en direct sur les divers médias organisateurs (TF1, RTL, Le Figaro, LCI et Public Sénat), les sept candidats vont tenter de convaincre les électeurs en détaillant leurs programmes respectifs.

Comment seront placés les candidats ?

Jean-François Copé, François Fillon, Alain Juppé, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bruno Le Maire, Jean-Frédéric Poisson et Nicolas Sarkozy ont rendez-vous sur un plateau dans un studio de la plaine Saint-Denis (en proche banlieue parisienne). Les candidats seront placés en demi-cercle devant un décor aux couleurs du drapeau français, comme l'indique France Bleu. Ils auront chacun le droit à vingt invités dans le public, mais les deux premiers rangs doivent être occupés par des spectateurs neutres.

La place des candidats a été décidée par tirage au sort. Nicolas Sarkozy a eu de la chance puisqu'il a hérité de la place centrale. A sa gauche (physiquement parlant) se trouveront Bruno Le Maire, puis Alain Juppé et Nathalie Kosciusko-Morizet tandis que Jean-François Copé, Jean-Frédéric Poisson et enfin François Fillon seront placés à sa droite. Chaque candidat se tiendra debout et une distance précise a été définie entre chaque pupitre : 80 cm.

Comment vont se dérouler les échanges ?

Les organisateurs ont opté pour un système de questions-réponses ultra-courtes et très précises afin de rythmer les débats. Chacun disposera d'abord d'une minute pour parler de lui et se présenter aux téléspectateurs. Pour gérer son temps de parole, les candidats seront aidés d'un voyant lumineux qui s'allumera à la 50e seconde. L'ordre dans lequel ils se présenteront a été également tiré au sort, comme le détaille L'Opinion (article payant) et c'est Jean-François Copé qui commencera. Il sera suivi d'Alain Juppé, Nicolas Sarkozy, Bruno Le Maire, Nathalie Koscisko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson et François Fillon.

Les sept candidats répondront ensuite à une douzaine de questions, en veillant à ne pas dépasser une minute pour chaque réponse. "C'est un exercice très difficile, mais stimulant : il faut parvenir à retenir l'essentiel en peu de temps", indique Jérôme Grand d’Esnon, directeur de campagne de Bruno Le Maire, contacté par franceinfo. Les candidats pourront également s'interpeller à condition de ne pas dépasser 30 secondes. "Ceux qui ont le moins à raconter, qui n'ont pas vraiment de programme, auront un peu plus de temps pour dézinguer les autres", analyse Jérôme Grand d’Esnon.

Les candidats ont le droit de disposer de fiches, posées sur leurs pupitres, et de prendre des notes au cours du débat. Pour la conclusion, un autre tirage au sort a donné le droit à Bruno le Maire de débuter, avant de céder la parole à Nicolas Sarkozy, Nathalie Kosciusko-Morizet, Jean-Frédéric Poisson, François Fillon, Jean-François Copé et enfin Alain Juppé.

Combien de temps va durer le débat ?

Au total, l'émission doit durer en tout entre deux heures et 2h15. Tout est millimétré, les candidats sont attendus à la plaine Saint-Denis dès 19 heures. Ils seront filmés à leur arrivée avant d'intégrer leur loge pour la séance de maquillage et coiffure. En revanche, l'hypothèse de caméras embarquées dans la voiture des candidats en route pour le studio a été rejetée.

Chaque candidat parlera ensuite entre 15 et 17 minutes en tout, selon les calculs de Catherine Nayl, directrice de l'information de TF1, qui a réglé les détails avec les staffs des sept candidats. Sept chronomètres indiqueront le temps de parole cumulé de chacun pour veiller à l'égalité des temps de parole.

Qui anime la discussion ?

Trois journalistes feront face aux candidats : Gilles Bouleau de TF1, Elizabeth Martichoux de RTL et Alexis Brézet du Figaro. Certaines questions viendront des internautes et seront sélectionnées avant et pendant le débat. Chacun peut déjà poster des messages à l'adresse des candidats sur les sites des médias partenaires.

Quels seront les thèmes abordés ?

Au fil des questions, les candidats de la droite seront interrogés sur deux thèmes bien distincts. Pour commencer, un bloc sur l'économie et le social a été prévu. Les candidats exposeront ensuite leurs propositions en matière de sécurité, d'identité et de terrorisme – des thèmes qui sont déjà fortement présents dans la campagne. A noter que les questions ne seront pas nécessairement identiques d'un candidat à l'autre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.