Cet article date de plus de quatre ans.

Primaire de la gauche : thèmes, spécificités… Le mode d'emploi du troisième et dernier débat

Ce dernier rendez-vous entre les sept candidats avant le premier tour est diffusé, jeudi à partir de 20H55, sur France 2, Europe 1, LCP et TV5 Monde.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les candidats à la primaire de gauche Arnaud Montebourg, Jean-Luc Bennahmias, Francois de Rugy, Benoît Hamon, Vincent Peillon, Manuel Valls et Sylvia Pinel, le 12 janvier 2017 à la Plaine-Saint-Denis, avant leur premier débat télévisé, le 12 janvier 2017. (PHILIPPE WOJAZER / AFP)

Faites vos jeux !  A trois jours du premier tour, le troisième et ultime débat de la primaire de la gauche offre aux sept candidats une dernière occasion de faire la différence, jeudi 19 janvier. Il sera retransmis à partir de 20h55  sur France 2, Europe 1, LCP et TV5 Monde. Voici le mode d'emploi de cette joute verbale qui opposera Manuel Valls, Arnaud Montebourg, Benoît Hamon, Vincent Peillon, Sylvia Pinel, François de Rugy et Jean-Luc Bennahmias.

Quelles seront les thématiques abordées ?

Ce débat devrait brasser très large. Parmi les thématiques qui seront abordées : la santé, l'assurance-maladie, les services publics, la fracture territoriale, le protectionnisme, le chiffrage des programmes, et la sécurité. Mais l'international ne sera pas oublié, en particulier la situation au Moyen-Orient et la guerre en Syrie.  

Comment seront placés les candidats ?

L'ordre des pupitres des candidats a été tiré au sort. Et comme pour la primaire de la droite, le hasard a placé la seule femme en lice au centre des débats. Jeudi soir, Sylvia Pinel occupera la place où se trouvait Nathalie Kosciusko-Morizet à l'automne, entre Arnaud Montebourg et Benoît Hamon.

Qui animera le débat ? 

Trois journalistes se relaieront pour questionner les candidats : David Pujadas et Léa Salamé pour France 2, Fabien Namias pour Europe 1. Des questions d'internautes, recueillies sur Facebook, seront également posées aux candidats.

Quel est le plus de ce dernier débat ?

Originalité de ce débat, chacun disposera d'une minute de "carte blanche" pour développer une proposition de son choix. Pour respecter l'équité, chacun des candidats pourra s'exprimer en premier sur l'une des thématiques abordées.

Quel est l'enjeu ?

Cette troisième joute en une semaine est cruciale car elle doit permettre de mobiliser les Français pour ce scrutin alors que les organisateurs misent sur une participation entre "1,8 et 2,8 millions de votants". Chaque candidat tentera de cristalliser le choix d'un électorat très volatil, comme pour la primaire de la droite il y a deux mois.

Les deux précédents débats ont été suivis par 3,8 millions de personnes, jeudi 12 janvier à 21 heures, et 1,7 million personnes, dimanche 15 janvier, mais à 18 heures, une tranche horaire plus difficile.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.