Primaire de la gauche : ce sera très compliqué pour Valls

Manuel Valls est arrivé en seconde position de la primaire de la gauche avec 31% des voix. À son QG ce dimanche 22 janvier, c'est un sentiment mitigé qui domine.

France 3

Partagé, c'est bien le sentiment qui traverse les partisans de Manuel Valls. Ils sont tout d'abord déçus que l'ancien Premier ministre ne termine pas à la première place de ce premier tour de la primaire de la gauche. Mais pour autant, le score de leur candidat leur permet de garder espoir pour le second tour, affirme le journaliste de France 3 Serge Cimino ce dimanche soir depuis le quartier général de Manuel Valls.

Le coup de massue de Montebourg

Mais s'il est une déclaration qui a jeté un froid au QG de Manuel Valls, c'est lorsque le troisième homme de cette primaire, Arnaud Montebourg, a appelé à voter clairement Benoît Hamon au second tour. Même si les reports de voix ne sont pas une science exacte, le combat s'avèrera très difficile pour l'ancien Premier ministre, conclut le reporter.

Le JT
Les autres sujets du JT
Manuel Valls, lors du débat de la primaire de la gauche, jeudi 19 janvier. 
Manuel Valls, lors du débat de la primaire de la gauche, jeudi 19 janvier.  (France 2)