Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne séduit pas la gauche avec sa proposition de primaire

Publié
Présidentielle 2022 : Anne Hidalgo ne séduit pas la gauche avec sa proposition de primaire
Article rédigé par
C.Motte, N.Fleury, S.Agrabi, J.Cohen-Olivieri - France 2
France Télévisions

Engluée dans les sondages, Anne Hidalgo a proposé mercredi 8 décembre l'organisation d'une primaire à gauche, pour désigner un candidat unique. Les intéressés sont majoritairement contre. 

La primaire de la gauche ? Les écologistes, la France insoumise et les communistes ont été clairs : ils n'en veulent pas. La proposition d'Anne Hidalgo n'a donc pas séduit. À la peine dans les sondages, la candidate du Parti socialiste espérait, mercredi 8 décembre, une gauche rassemblée. "Il faut organiser une primaire de cette gauche, arbitrée par nos concitoyens", a-t-elle déclaré sur TF1. 

Soutenue par Arnaud Montebourg 

Les Français rencontrés dans la matinée du jeudi 9 décembre par les équipes de France Télévisions, sont eux aussi partagés. "Déjà j'ai un petit peu de mal à considérer Anne Hidalgo comme une candidate sérieuse pour la gauche, donc ses initiatives ne sont pas tout à fait de mon goût", confie une passante. "Je n'y crois pas", ajoute également un homme, tandis qu'un autre se dit "désespéré". Arnaud Montebourg, de son côté, a salué l'idée. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.