Présidentielle 2017 : la discrète présence des femmes

À droite comme à gauche, il y a qu'une seule candidate pour plusieurs hommes à la primaire. Quelle place pour les femmes en politique ?

France 3

Tout au long de la journée, ce jeudi 15 décembre, le siège du Parti socialiste a vu défiler des hommes venus déposer des candidatures d'homme, à l'exception de Sylvia Pinel, seule femme candidate à la primaire de la gauche. Avant elle, Nathalie Kosciusko-Morizet a connu la même situation, à droite. Elle avait d'ailleurs bataillé pour faire exister sa candidature de femme.

Lutte ouvrière précurseur

Dans un milieu politique que certaines disent machiste, Michèle Alliot-Marie a décidé d'y aller seule et sans parti, quitte à faire de la figuration. Pas de gros score non plus à espérer pour Nathalie Arthaud chez Lutte ouvrière, un parti où les femmes ont pris le pouvoir depuis plus de 40 ans. En 2017, les héroïnes de la présidentielle ne devraient pas peser bien lourd, à l'exception de Marine Le Pen, mais elle reste la fille de Jean-Marie Le Pen.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les femmes sont peu nombreuses dans la campagne pour l\'élection présidentielle.
Les femmes sont peu nombreuses dans la campagne pour l'élection présidentielle. (France 3)