Cet article date de plus de quatre ans.

Politique : Manuel Valls-Vincent Peillon, l'affrontement

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Politique : Manuel Valls-Vincent Peillon, l'affrontement
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Ce mardi 3 janvier, deux des candidats à la primaire de la Belle Alliance Populaire se sont affrontés par conférences de presse et programmes interposés.

C'est le duel à distance du jour. À une heure d'intervalle, Vincent Peillon et Manuel Valls ont présenté leur projet présidentiel. Accompagné de son nouveau slogan, "Une République forte, une France juste", l'ex Premier ministre dit assumer pleinement la politique menée avec le président de la République et se pose en adversaire de François Fillon et Marine Le Pen. "Mon projet, c'est le refus de cette alternative qu'on dit inévitable", a-t-il dit.

Vincent Peillon en rassembleur

De son côté, Vincent Peillon préfère cibler son principal concurrent dans cette primaire, Manuel Valls, sans le nommer. "Il est possible de refuser deux écueils qui nous guettent", a estimé l'ancien ministre de l'Éducation, faisant référence à "une gauche qui ne se mettrait plus en situation de gouverner" et "une gauche qui, pour gouverner, croit qu'elle doit devoir adopter les postures, quand ce n'est pas, malheureusement, davantage, de la droite". Alors que Manuel Valls a divisé sa majorité avec la loi Travail, Vincent Peillon se veut rassembleur.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.