Montebourg engage les primaires de la gauche

Le compte à rebours est lancé pour la primaire de la gauche, avec le début des dépôts des candidatures ce jeudi 1er décembre. Arnaud Montebourg s'est déclaré le premier.

France 3

Il est le premier sur la ligne de départ. Ce jeudi 1er décembre au matin, Arnaud Montebourg s'est lancé dans la course à la primaire. Fidèle à son style, il file la métaphore. "C'est l'air du grand large qui s'engouffre dans les partis, qui les bouscule lorsqu'ils veulent imposer leurs candidatures, leurs projets, leurs éléphants, leurs dinosaures", a-t-il déclaré.

Un message fort adressé au chef de l'État

Pour l'ancien ministre de l'Économie, personne ne peut s'exonérer d'une participation à la primaire, pas même le Président de la République. "Si François Hollande décidait d'outrepasser la primaire, de se présenter au suffrage universel des Français contre la primaire, ce serait la fin, la destruction finale du Parti socialiste et du parti de Jean Jaurès", a déclaré Arnaud Montebourg. Six autres candidats devraient entrer en lice, à condition d'avoir réuni les parrainages nécessaires.

Le JT
Les autres sujets du JT
Arnaud Montebourg se lance dans la primaire de la gauche, le 1er décembre 2016, à Paris. 
Arnaud Montebourg se lance dans la primaire de la gauche, le 1er décembre 2016, à Paris.  (THOMAS PADILLA / MAXPPP)