Cet article date de plus de cinq ans.

"La primaire n'est pas une affaire d'appareils, mais d'électeurs"

Publié
Durée de la vidéo : 7 min.
borgel
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Christophe Borgel, chargé de l'organisation de la primaire de gauche, et Serge Grouard, député proche de François Fillon, sont les invités du Grand Soir 3 ce dimanche 20 novembre.

Les électeurs de gauche, "entre 10 et 15% des votants à cette primaire de la droite, sont venus voter pour sortir du débat présidentiel" Nicolas Sarkozy, constate le député PS de Haute-Garonne Christophe Borgel.

Succès de la primaire du PS ?

"La différence entre le projet de Juppé et celui de Fillon tient dans l'analyse de la situation de la France. Fillon pense qu'elle est très grave et appelle des remèdes forts. Pour Juppé, elle supporterait encore quelques réformes ici et là qui n'iraient pas au fond des choses", explique Serge Grouard, députe-maire LR d'Orléans, soutien de François Fillon.

Christophe Borgel "espère que les électeurs de gauche seront au rendez-vous en janvier". "Le succès de cette primaire va faire mentir ceux qui à gauche disent que la primaire c'est une affaire d'appareils", assure l'organisateur de la primaire de la gauche. "Ce dont on s'est aperçu ce dimanche et en 2011, c'est que la primaire est l'affaire démocratique des électeurs".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.