Européennes : la gauche a une "mentalité de videur de boîte de nuit", déplore la tête de liste Raphaël Glucksmann

Trois listes françaises présentent des programmes très proches autour du concept de la social-écologie en vue du scrutin du 26 mai.

Raphaël Glucksmann participe à un débat pour les élections européennes, le 11 avril 2019 à Paris.
Raphaël Glucksmann participe à un débat pour les élections européennes, le 11 avril 2019 à Paris. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)

La gauche montre, à travers son incapacité à se rassembler pour les élections européennes, "une mentalité de videur de boîte de nuit". C'est ce qu'a déploré dimanche 21 avril la tête de liste Place Publique/PS Raphaël Glucksmann en appelant une nouvelle fois à l'union.

En France, la gauche avance en ordre très dispersé vers le scrutin du 26 mai avec notamment trois listes aux programmes très proches autour du concept de la social-écologie : celle du Parti socialiste menée par Raphaël Glucksmann, celle d'Europe Ecologie-Les Verts et celle du mouvement Génération.s menée par Benoît Hamon.

Il y a des logiques de chapelles, des patriotismes d'appareils, des ego aussi qui rendent le rassemblement quasiment impossible.Raphaël Glucksmannsur BFMTV

L'essayiste a par ailleurs confirmé que les eurodéputés de sa liste siégeront, s'ils sont élus, "au sein du groupe social-démocrate", qui est actuellement la deuxième force du Parlement européen derrière les conservateurs du PPE. "La seule façon de construire une majorité est de s'inscrire dans le groupe social-démocrate au Parlement", a-t-il expliqué.