Elections européennes : l'économiste Thomas Porcher quitte le mouvement Place publique après l'alliance avec le PS

Samedi , le Parti socialiste a désigné Raphaël Glucksmann, essayiste et cofondateur de Place publique, comme tête de liste.

L\'économiste Thomas Porcher s\'exprime lors d\'un meeting du mouvement Place publique, le 15 novembre 2018 à Montreuil (Seine-Saint-Denis).
L'économiste Thomas Porcher s'exprime lors d'un meeting du mouvement Place publique, le 15 novembre 2018 à Montreuil (Seine-Saint-Denis). (LAURE BOYER / HANS LUCAS / AFP)

L'alliance avec le Parti socialiste en vue des élections européennes ne lui convient pas et il ne mâche pas ses mots. L'économiste de gauche Thomas Porcher annonce dans une interview au Journal du dimanche son départ du mouvement Place publique. Ce dernier, qu'il a cofondé il y a quatre mois, et le PS sont parvenus cette semaine à un accord pour former une liste commune sous la conduite de l'essayiste Raphaël Glucksmann, avec l'appoint de petites formations. "Ce sera une liste d'apparatchiks, pas de citoyens, déplore Thomas Porcher. C'est pourquoi je préfère quitter Place publique."

Je n'ai pas envie de servir de caution de gauche au PS, ni que Place publique soit le nouvel emballage d'un produit périmé.Thomas Porcherau "JDD"

L'intellectuel fustige également la façon dont la décision a été prise par "un petit cercle", contrevenant selon lui à "la promesse initiale" de placer les citoyens au cœur des institutions.