Les quatre candidats qui veulent sauver le PS ont débattu

Les quatre candidats au poste de premier secrétaire du Parti socialiste se sont confrontés lors d'un débat ce mercredi 7 mars. Difficile pour autant de dégager un favori. 

Voir la vidéo
France 3

Ils avaient tous le même objectif lors du débat de ce mercredi soir : se faire connaître. À part Stéphane Le Foll, ancien ministre de François Hollande, les candidats au poste de premier secrétaire du Parti socialiste sont effectivement peu connus du grand public. Le premier exercice a été délicat : expliquer pourquoi chacun veut reprendre la tête d'un parti moribond.

Vote les 15 et 29 mars

Au petit jeu du meilleur opposant à Emmanuel Macron, Stéphane Le Foll et Emmanuel Maurel ont sorti les arguments. L'ancien ministre se déclare "résolument dans l'opposition" en appelant à l'intelligence sur certains sujets. Emmanuel Maurel a immédiatement rétorqué : "Quand on a la droite en face de nous, il n'y a pas à savoir s'il faut être intelligent, on est dans l'opposition." Jean-Luc Mélenchon est également apparu dans le débat, soulevant des désaccords quant à une éventuelle association entre PS et France Insoumise. Difficile de savoir si le débat aura départagé les candidats : les militants prendront leur décision les 15 et 29 mars prochains.

Le JT
Les autres sujets du JT
Les candidats à la présidence du PS, le 7 mars 2018. De gauche à droite, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel, Olivier Faure et Luc Carvounas.
Les candidats à la présidence du PS, le 7 mars 2018. De gauche à droite, Stéphane Le Foll, Emmanuel Maurel, Olivier Faure et Luc Carvounas. (GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP)