VIDEO. Ambiance tendue chez les socialistes marseillais lors du débat des primaires

Samia Ghali a décoché une salve de critiques contre Patrick Mennucci lors du dernier débat de la primaire socialiste à Marseille (Bouches-du-Rhône), jeudi.

Le débat de la primaire socialiste à Marseille (Bouches-du-Rhône), jeudi 17 octobre, a été particulièrement tendu entre Patrick Mennucci et Samia Ghali, qui l'accuse d'être le candidat de Paris. Samia Ghali a décoché une salve de critiques. "Patrick Mennucci a le soutien des élus, j'ai le soutien des Marseillais", selon la sénatrice des quartiers nord, faisant valoir ses "1 000 voix d'avance" au premier tour. "Vous essayez de confisquer cette élection aux Marseillais", a-elle-ajouté.

Patrick Mennucci a tenté de faire porter la discussion sur la Métropole, expliquant que, contrairement à elle, ses trois soutiens, la ministre Marie-Arlette Carlotti, le député Henri Jibrayel et le président de la communauté urbaine, Eugène Caselli, partagent son point de vue sur la future intercommunalité qui doit rassembler, dès 2016, 1,83 millions d'habitants. La poignée de mains entre les deux protagonistes a été attendue par les journalistes, elle n'est pas venue à l'antenne, Samia Ghali ayant refusé.

Patrick Mennucci et Samia Ghali à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 17 octobre 2013.
Patrick Mennucci et Samia Ghali à Marseille (Bouches-du-Rhône), le 17 octobre 2013. (ANNE-CHRISTINE POUJOULAT / AFP)