Cet article date de plus de cinq ans.

Primaire à droite : Alain Juppé joue la force tranquille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Primaire à droite : Alain Juppé joue la force tranquille
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Regonfler à bloc car favori dans les sondages : 63% d’intention de vote contre 37% pour Nicolas Sarkozy au second tour de la primaire. C’est un Alain Juppé plutôt serin et combatif qui s’est présenté devant ses sympathisants à Chatou (Yvelines).

C’est souriant et déterminé qu’Alain Juppé fait sa rentrée politique. Mais déjà par petites touches il répond à son principal rival Nicolas Sarkozy. Quand l’ancien président veut une loi sur le burkini, Alain Juppé rappelle la Constitution. Au même moment au Touquet (Pas-de-Calais), Nicolas Sarkozy brandit de nouveau son thème favori : l’identité nationale. Mais Alain Juppé critique une autre de ses propositions. Pour lui, pas question de placer les personnes fichées S en rétention administrative : je n’accepterais pas sur notre sol, un Guantanamo à la française où l’on enfermerait sans jugement des milliers de personnes pour une durée indéterminée sur simples soupçons.

Les attaques fusent entre Juppé et Sarkozy

Et quand il s’agit de politiques migratoires, les attaques fusent entre les deux candidats. Le ton de la campagne est maintenant donné. L’affrontement va encore durer trois mois.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.