Cet article date de plus d'un an.

Politique : pourquoi les partis changent-ils de nom ?

Publié
Politique : pourquoi les partis changent-ils de nom ?
Politique : pourquoi les partis changent-ils de nom ? Politique : pourquoi les partis changent-ils de nom ? (France 3)
Article rédigé par France 3 - V.Lerouge, B.Garguy-Chartier, S.Guillemot, O.Pergament
France Télévisions
France 3

De nombreux partis politiques annoncent leur changement de nom, à commencer par LREM qui devient Renaissance.  

Jeudi 5 mai, le parti LREM a changé de nom pour Renaissance. Reconquête, Horizon… les partis utilisent plus facilement des noms communs à la place des acronymes. "Très franchement, je trouve que ce sont des mots fourre-tout", témoigne un homme. Sous la Ve République, les partis ont souvent changé de nom. L'union pour la nouvelle République des gaullistes est devenue l'UDR, puis le RPR. Le RPR s'est élargi en 2002 pour devenir l'UMP, puis Les Républicains en 2015. 

Changer de sens et de vision 

En 2018, le Front national se transforme en Rassemblement national afin de poursuivre sa dédiabolisation. "Quand on veut changer de nom, c'est qu'on veut changer de sens, de vision. On veut changer la perception, non seulement de ses membres, mais du grand public", détaille Frank Tapiro, expert en communication politique. Avec le bouleversement vécu par les partis traditionnels, ceux-ci seraient plus enclins à changer de nom. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.